Hymne des fous

Hymne des fous

Je suis fou et bienheureux de l’être
Rien en moi n’aspire à la raison
La folie m’a ouvert ses fenêtres
De ce monde je revois l’horizon Bis

Fou de croire à la tendresse humaine
Dans les murs de béton et d’acier
Et de voir au long de la semaine
Les cœurs battre l’or en amitié Bis

Fou de croire que l’amour a sa chance
Par delà ce qui peut diviser
Fou de joie d’avoir une espérance
Qu’il ne tient qu’à vous de partager Bis

Fou de croire à la tendresse humaine
Dans les murs de béton et d’acier
Et de voir au long de la semaine
Les cœurs battre l’or en amitié Bis

Fou de croire que l’amour a sa chance
Par delà ce qui peut diviser
Fou de joie d’avoir une espérance
Qu’il ne tient qu’à vous de partager Bis

La prudence n’est pas mon domaine
Le calcul n’y est pas invité
Le sérieux et la règle me gênent )
Je suis fou mais pas aliéné Bis


 

Refrain
On fait toujours la fête,
La fête, la fête,
Mais à Sainte-Walburge on aime surtout
Faire la Fête des Fous.

  • Puisque la fête nous a rassemblés
    Nous n'allons pas rester là sans bouger
    Commençons, histoire de nous mettre en train
    Par chanter ce refrain :

  • Y en a qui fêt' le Beaujolais nouveau
    A Tilf y se déguisent tous en poireau
    Y en a mêm' qui célèbre le boudin
    Des fêtes y en a plein!

  • Mais la folie où va-t-elle se nicher ?
    Y en a partout, pas besoin de chercher
    La Confrérie en a trouvé chez nous
    Et sans creuser beaucoup!

  • La Fêt' des Fous est née au Moyen-Age
    Quand les gens en avaient marre d'être sages.
    On a repris le flambeau de c'temps-là
    Et il ne s'éteint pas !

  • On a pris les 600 Franchimontois
    Le Millénaire et Charlier Jambe de bois
    On a rêvé sur la révolution
    On a fait des chansons!

 

 

 
 
 
 
 

  • Pour personnaliser cette folie
    On a créé une grande famille
    Folin, Mère-folle et leur espiègle fille
    Princesse Fantaisie.

  • Pour entraîner ce peuple débridé,
    On a choisi un âne couronné
    Pour remonter au début de l'histoire
    La Nef et son Grimoire.

  • On a mêlé le cirque et la B.D.
    Et la musique et la danse et l'ciné
    Un peu d'vélo et quelques olympiades
    Ah ! Quelle drôle de salade !

  • Pour présider tout' ces festivités
    Chaqu'année un maïeur est désigné
    Avec sa grande écharpe tricolore
    Il fait bien dans l'décor

  • Pour s'abreuver nous avons l'élixir
    Et comme boisson on a déjà fait pire
    Il réjouit les cœurs et les gosiers
    Et il nous fait chanter.

  • Ici fini cette folle chanson
    Que nous avons repris à l'unisson
    Et si jamais ces couplets vous ont plu
    On les r'prend au début...
Historique

Historique

1974 La Préhistoire de la Fête des Fous

« Sur la colline escaladée par les 600 Franchimontois, là où l’ancienne Citadelle cède peu à peu sous les coups de boutoir des constructeurs du nouvel hôpital, Sainte-Walburge est un quartier qui jusqu’ici n’a guère fait parler de lui… »

Ainsi commence en août 1974 un article de presse qui a pour titre : « Un quartier décidé à revivre une grande fête populaire ».

Le comité de l’association des commerçants et les staffs des mouvements de jeunesse se réunissent pour mettre sur pieds une fête « Far West ». Il y a déjà un jeu scénique sur le parvis de l’église le samedi soir et le dimanche la rue est piétonne : braderie, promenades à cheval, mât de cocagne, char, podium avec animations « western » et bal sous chapiteau le soir.

Ce n’est pas encore la Fête des Fous, mais c’est tout comme. Et le quartier va encore faire parler de lui…

1975 La Fête des Fous est née
En ce printemps 1975, on se passe un livre étonnant : « La Fête des Fous » de Harvey Cox. De plus en plus, on se dit que baptiser ainsi la fête du quartier serait lui ouvrir de vastes horizons et lui donner un souffle créateur. Malgré quelques moqueries – zut aux aigris ! – le nom est adopté.
Une marche Franchimont-Liège amène symboliquement un flambeau au pied de la montagne de Bueren. De là part la première Marche aux Flambeaux.

Coeur1975

1976 La Fête des Fous au Moyen-Age
Le thème de « La Fête des Fous » est de mieux en mieux accepté. On l’approfondit en redécouvrant le Moyen-Age, berceau de la Fête des Fous. On soigne la décoration, en particulier les vitrines des commerçants. Le dimanche propose de nombreuses animations dans la rue : course de chaises à porteurs, quadricycles de retour du camp scout et le premier marché artisanal. Le bal de clôture atteint le record – battu depuis lors – de 800 entrées.

Coeur1976

1977 La Fête des Fous au cirque
La Fête des Fous est vraiment lancée et dépasse tout ce qu’on a pu imaginer 3 ans plus tôt. Pour varier le cadre et libérer la créativité, la Fête des Fous s’en va au cirque. La Fête commence cette année dès le jeudi et Pierre Rapsat triomphe au concert du samedi soir.

Coeur19771977b

1978 La Fête des Fous en bandes dessinées
S’il est un lieu où l’imagination et le rêve sont rois, c’est bien la bande dessinée. Benjamin, héros du journal Tintin, est la mascotte de la fête 1978. Son scénariste écrit une histoire pour la circonstance. Le dimanche après-midi, plusieurs dessinateurs réalisent une fresque géante animée par leurs héros. Enfin, les commerçants et les mouvements de jeunesse ne sont plus seuls dans l’organisation, puisque 29 associations sont impliquées.

Coeur19781978b

1979 Si les 600 Franchimontois avaient gagné…
On réécrit l’histoire et, cette fois, Charles le Téméraire et son allié Louis XI sont amenés par le Cortège aux Flambeaux pour être brûlés sur le parvis de l’église. On chante et on danse jusque tard dans la nuit pour fêter la victoire sur le tyran.
Pour éviter que le succès fasse perdre son esprit initial à la Fête des Fous, une Charte est rédigée. Le 15 janvier 1979, la Charte est adoptée. Pour veiller au respect de la Charte et des traditions de la fête, on crée la Confrérie des Fous de Sainte-Walburge.

Coeur19791979b

1980 La Fête des Fous en 980
Sainte-Walburge fête à sa façon le Millénaire de la Principauté de Liège. La Fête des Fous ajoute aux manifestations officielles la fantaisie et la spontanéité qui leur manquent quelque peu. Notger, fraîchement sacré par Otton II, joue les autonomistes et s’écrie : « Vive la Sainte-Walburgie ! »
La Confrérie des Fous fait sa première sortie costumée et invente l’Elixir des Fous, sorte de potion magique qui donne à qui la boit des dons de joie, de communication et de Folie.

Coeur19801980b

1981 La Fête des Fous au Village
Sainte-Walburge a beau être un quartier de ville, il conserve tout de même un caractère semi-villageois. On n’a gardé le temps de la fête que Sainte-Walburge-village.
Le programme est très complet avec un concert rock, une soirée du rire et un bal musette. Sans oublier les désormais classiques Parade et Marche aux Flambeaux qui voient défiler tout le village : garde-champêtre, facteur, croque-mort, curé, etc. On nomme aussi pour la première fois un maïeur pour le village, pratique qui restera.

Coeur19811981b

1982 Le Baptême de Folin
Le cadre du « village dans la ville » proposé l’année précédente est maintenu et développé. On met à nouveau l’imagination au pouvoir : ainsi naît le géant Folin, dont les oreilles font penser, folie imprévue, … au Prince Charles d’Angleterre ! Revêtu du costume de la Confrérie des Fous, Folin fait sa première sortie avec le Cortège aux Flambeaux et est baptisé à l’Elixir. Le Bourgmestre et le collège échevinal sont reçus officiellement par le Maïeur de Sainte-Walburge village le dimanche matin.

Coeur19821982b

1983 Le retour de Charlier Jambe de Bois
Les Sainte-Walburgeois ont des ancêtres dignes de la Fête des Fous ! Jean-Joseph Charlier dit « la Jambe de Bois », héroïque canonnier de 1830, est sans conteste l’un d’eux (il vécut au n°8, rue Sainte-Walburge). Un de ces rares Fous qui apparaissent dans l’histoire pour la pimenter. En forme d’hommage, le Cortège aux Flambeaux escorte son cercueil et son bon vieux canon. Charlier parvient finalement à s’extraire de sa bière et tire son plus beau coup de canon… à confetti. Le canon est depuis motorisé et est de sortie chaque année.

Coeur19831983b

1984 Dixième anniversaire

Coeur19841984b

1985 Ane je t’aime

Coeur19851985b

1986 Le vélo – Tour de la Folie
L’engouement du sport pour tous ? La passion du sport spectacle ? Certains trouvent ce thème un peu banal et pourtant la fête est particulièrement réussie. Le concours du plus beau vélo stimulera les imaginations et verra des réalisations vraiment folles, à Sainte-Walburge, ville étape du Tour de la Folie. 13 ans plus tard, en 1999, le Tour de France a commencé au PUY DU FOU Comme quoi, la Fête des Fous était bien visionnaire.

Coeur19861986b

1987 Fleurs, Femmes, Folie (sur le cœur : « A la folie… , fleuris ta vie »)
La Fête 1987 verra l’arrivée de Mère Folle et sa rencontre avec le Géant Folin. Mère Folle, c’est la fleur, l’image même de la sagesse, de la Folie et de son éloge. C’est le personnage central des anciennes Fête des Fous. C’est d’elle que naissent les petits fous.

Coeur19871987b

1988 A coeur ouvert sur le monde
La Fête des Fous s’ouvre sur le monde et se veut universelle. Des jeux venant des quatre coins du monde sont organisés et l’on danse au rythme des sambas, rock and roll, rythmes africains et polynésiens. Le samedi soir, les Fous de Sainte-Walburge envoient une enveloppe géante (plus de 3 mètres sur 2) par «Air Ballon» à tous les Fous du monde entier : « Fous de tous les pays, unissez-vous ! »

Coeur19881988b

1989 La Rêve-olution
Camarades, Citoyennes, Citoyens, Binamés, … La Fête est le moment de prendre ses rêves pour des réalités, Révolution du renversement, de l’utopie. Le samedi soir, les contre-révolutionnaires, détenteurs des pouvoirs de la politique, du religieux, du fric, du sexe et du show-business passeront à la guillotine… Mais les têtes ne tombent pas et les coupables se convertiront à la Fête-Folie.

Coeur19891989b

1990 Si je serais petit… Si je serais grand.

Coeur19901990b

1991 Sym-Folie d’un nouveau monde
Une Fête des Fous colorée et parfumée de musique, de chants et de danses. Le samedi soir, avec l’aide de Mozart, de Madonna, de Gainsbourg mais aussi surtout grâce à notre Ane Roi qui d’un énorme « pet », donnera l’impulsion définitive pour que s’envole dans les airs une partition géante de l’Hymne des Fous.

Coeur19911991b

1992 Les Folinpiades
Que prédomine donc l’esprit du « Folinpisme » déjà esquissé par cette fameuse troisième mi-temps, où l’on refait le match, où l’on se rencontre, où l’on refait le monde…

Coeur19921992b

1993 Accroche ton rêve à une étoile

Coeur19931993b

1994 Plus on naît de fous, plus on fête… (20e Anniversaire)
La Fête des Fous entame sa troisième décennie sur les chapeaux de roues. Quoi de plus beau qu’une naissance ? Le samedi soir, en plein spectacle sur le parvis, Mère Folle ressent des contractions et c’est la naissance de Princesse Fantaisie.

Coeur19941994b

1995 C’est arrivé prés de chez Folin

Coeur19951995b

1996 Danse avec les Fous
Au fil des ans, la danse occupe une place prépondérante dans la Fête des Fous. Le Fou du Roi n’était-il pas, en plus d’être un artiste, un véritable danseur ? Une nouvelle fois, les Fous de Sainte-Walburge et du monde entier se sont donné rendez-vous pour la Parade, la Marche aux Flambeaux, le Spectacle sur le parvis de l’église pour terminer en une énorme farandole dans la rue où certains d’entre les Fous ont dansé toute la nuit.

Coeur19961996b

1997 Gnômes, Lutins, Farfadets… et autres Fous
Cette année la Fête des Fous part au pays des légendes. La Confrérie des Fous alerte tous les Sainte-Walburgeois car le Grimoire de la Folie a disparu dans la forêt… et l’on recherche un dragon farceur qui l’aurait chipé ! On l’a retrouvé et on lui a fait sa Fête.

Coeur19971997b

1998 Astrofolie
Les astres. Cette année, les Fous de Sainte-Walburge ont la tête dans les étoiles. Chaque Sainte-Walburgeois reçu son Folhoroscope. La Fête des Fous nous invite à écouter, le temps d’un week-end, les paroles de tous les Astrofous, tireurs de cartes, diseurs de bonne aventure.

Coeur19981998b

1999 Le bossu de Sainte-Walburge (25ème anniversaire)

Coeur19991999b

2000 Les plus fous métiers du monde

Coeur20002000b

2001 Folies Nord-Sud

Coeur20012001b

2002 En avant la Musique

Coeur20022002b

2003 La Folie des dieux

Coeur20032003b

2004 30 millions de Fous. Et toi, et toi, et toi…

Coeur20042004b

2005 Ce Fou pays qui est le mien

Coeur20052005b

2006 Un Fou un peu plié

coeur20062006

2007 Jeux, Jouets, Folie

coeur20072007

2008 Les Fous à la Ferme

coeur2008-22008

2009 Vague de folie (35ème anniversaire)

coeur20092009

2010 Les 1001 folies

coeur2010

2011 Disco

coeur2011

2012 Les années folles

2013 Les super-héros

2014 Il était une fois 40 ans de folie!

2015 Les plaisirs fous d’hiver

2016 Coup de fou’dre à Sainte Walburge

Charte de la Fête des Fous

Charte de la Fête des Fous

Nous, Sainte-Walburgeois, Sainte-Walburgeoises, décrétons par la présente Charte que la Fête des Fous, notre Fête à tous, doit nous permettre au moins une fois l’an de nous distraire dans la joie et la bonne humeur.

Déjà au Moyen-Age, les habitants d’un même village organisaient pendant trois jours une Fête des Fous qui leur permettait de réaliser leurs rêves : ils dansaient, chantaient, riaient, … Ils faisaient les fous dans un monde où les différences sociales disparaissaient, où chacun était l’ami de tous et où l’imagination libérée chassait avec humour la monotonie de la vie quotidienne.

Voulant garder intact l’esprit de la Fête des Fous, nous affirmons par la présente Charte que :

La Fête des Fous est une occasion de laisser s’exprimer la fantaisie de chacun à travers la danse, la musique, le dessin, le maquillage, … ou toute autre forme d’expression artistique.

La Fête des Fous doit permettre aux habitants du quartier de Sainte-Walburge de rêver et d’agir en toute liberté en osant exprimer leur joie.

La Fête des Fous est ouverte à tous les habitants du quartier sans exception. Les organisateurs ne peuvent avoir pour objectif essentiel le bénéfice financier et cherchent surtout à équilibrer leur budget.

La Fête des Fous doit promouvoir des rencontres entre personnes de tous âges et de toutes conditions sociales. Tous les groupes constitués du quartier sont invités à l’organiser et à la préparer. Les échanges et les réalisations au cours de la Fête doivent aider à mieux connaître le quartier Sainte-Walburge.

La Fête des Fous de début septembre se veut la tradition des Sainte-Walburgeois qui se déguisent